Home » Inspiration » Fleurs et plantes » Les plantes dépolluantes pour la maison

Les plantes dépolluantes pour la maison

Dans: Fleurs et plantes - Plantes d'intérieur

Des plantes dépolluantes ? Il s'agit de plantes qui purifient l'air et améliorent le climat intérieur. Des études de la NASA ont démontré que certaines plaintes absorbent les substances nocives et les évacuent par leurs racines. De plus, elles libèrent de l'oxygène et maintiennent l'humidité de l'air à un niveau optimal. De véritables plantes à tout faire, en somme !

Ces stations d'épuration naturelles sont le spathiphyllum (fleur de lune), le gerbera, le nephrolepis (fougère de Boston) et l’hedera (lierre). Elles méritent donc une place dans votre intérieur. Vous profiterez ainsi chaque jour d'un air de qualité.

Origine

L'hedera ou lierre grimpant est de la famille des araliacées. Il pousse sur les rochers et les arbres en Asie, en Europe et en Afrique du Nord. Il n'a pas volé son nom, car il peut grimper jusqu'à une hauteur de 25 à 30 mètres. Le nom latin hedera signifie « s'agripper » et fait référence aux racines qui permettent à la plante de s'accrocher à son support. Le lierre grimpant reste toujours vert et est dès lors un symbole de vie éternelle.

Le gerbera pousse en Afrique du Sud, en Asie, en Amérique du Sud et en Tasmanie. Il en existe 600 couleurs, formes et tailles différentes. Le gerbera est très populaire en fleur coupée. Toutefois, la plante en elle-même est également utile : elle n'a pas son pareil pour absorber les substances nocives.

 

Le nephrolepis ou fougère de Boston, avec ses frondes pennées caractéristiques, fait partie, comme son nom français l'indique, de la famille des fougères : des plantes vertes luxuriantes qui prennent une multitude de formes différentes. Il en existe depuis le dévonien (il y a 350-400 millions d'années). On trouve le nephrolepis dans les forêts tropicales humides. Ou dans votre maison, où elle purifiera l'air pour vous.

Le spathiphyllum ou fleur de lune pousse dans les forêts tropicales humides de Colombie et du Venezuela. Comment ne pas tomber amoureux de cette plante, avec ses feuilles vert tendre et ses bractées blanches entourant l'épi fleuri ? Votre spathiphyllum a soif ? Dans ce cas, ses feuilles pendent et se flétrissent. Un peu d'eau fraîche fera des miracles : en seulement quelques heures, la plante sera à nouveau bien droite.

Soins

Vous achetez des plantes dépolluantes pendant les mois d'hiver ? Emballez-les bien pour le trajet. Elles ne supportent pas le gel et ont donc besoin d'une protection.

Pour le lierre rampant, recherchez un endroit frais et lumineux dans la maison, mais de préférence pas en plein soleil. Les feuilles sont plutôt pâles ? Placez alors votre lierre à un endroit plus lumineux. Ses feuilles sont très vertes ? Dans ce cas, laissez-le plutôt à l'ombre. Attention à ce que la motte ne s'assèche pas. Toutefois, évitez que les racines baignent dans l'eau. Le lierre appréciera un peu d'engrais toutes les deux semaines et a besoin d'une bonne douche de temps en temps ou d'un traitement doux à l'aide d'un vaporisateur. Retirez les vieilles feuilles et recoupez les petites pousses. Le lierre craint l'air trop sec et est fragile à l'araignée rouge. Ne le mettez donc pas au-dessus d'un radiateur.

  • Le gerbera aime être baigné de lumière. Évitez toutefois que sa motte s'assèche. Toutes les trois semaines, cette belle plante exotique fleurit généreusement. Elle a lors besoin d'engrais. Retirez délicatement les fleurs fanées : saisissez la fleur au milieu et faites-la tourner, afin que toute la tige se détache.
  • Le nephrolepis se plaira à un endroit où la température est supérieure à 12 °C, entre mi-ombre et lumière. Mais surtout pas dans la lumière directe du soleil ou au-dessus d'un radiateur. Évitez que la motte s'assèche. Ménagez le cœur de la plante : versez l'eau sur la terre. Utilisez de préférence de l'eau de pluie, car les fougèrent n'apprécient pas le calcaire et le sel. Durant la saison de croissance, donnez à ces jolies fougères de l'engrais toutes les 3 à 4 semaines.
  • Placez le spathiphyllum dans un endroit lumineux, à une température d'au moins 12 °C. Pas en plein soleil, car la motte ne peut pas s'assécher. Lorsque la plante a soif, ses feuilles commencent à pendre. Vaporisez-les régulièrement à l'eau tiède. Donnez de l'engrais à la plante une fois par mois. Et retirez toutes les fleurs fanées.