Home » Inspiration » Animaux » Profiter de votre lapin pendant des années ? Voici comment faire !

Profiter de votre lapin pendant des années ? Voici comment faire !

Dans: Animaux

Que pouvez-vous donner à manger à votre lapin ? Pouvez-vous le garder à l’intérieur ou vaut-il mieux le laisser dans un clapier au jardin ? Et comment bien s’occuper de cette adorable boule de poils ? Voici en quelques conseils tout ce que vous devez savoir.

Le podium alimentaire : du foin, des granulés et des végétaux

Le foin est l’aliment le plus important du régime de votre lapin. Renouvelez tous les jours sa portion. Veillez donc à en avoir toujours en suffisance, histoire de ne jamais tomber à court. N’oubliez pas non plus que lorsqu’il s’agit de manger, votre Panpan préféré risque de faire le difficile. Au point de ne pas avoir une alimentation assez équilibrée. Pour vous assurer qu’il ait tous les nutriments dont il a besoin, donnez-lui aussi des granulés. En complément, vous pouvez également lui proposer des légumes frais gardés à température et soigneusement lavés. Enfin, n’oubliez pas non plus de changer son eau tous les jours.

Voici les légumes et plantes que votre lapin peut manger

  • Carottes
  • Céleri
  • Chicorée
  • Chou vert (modérément)
  • Chou kale (modérément)
  • Chicon (modérément)
  • Herbe
  • Luzerne
  • Pissenlit
  • Trèfle

Cage ou clapier : le plus d’espace possible

Un lapin a besoin d’espace pour bouger, s’allonger et se dresser sur ses pattes arrière. Niveau dimensions, comptez au moins un mètre de long par animal. Au plus il aura d’espace, au plus votre lapin sera heureux. Pour couvrir le sol, optez de préférence pour des copeaux de bois ou pour de la paille. N’utilisez pas de foin, car votre petit compagnon aura vite fait de le manger. 🙂 Remplacez les copeaux et la paille au moins une fois par semaine. Vous éviterez ainsi qu’il ne tombe malade ou ne s’irrite.

Installez aussi ces accessoires dans sa cage ou son clapier :

  • une gamelle
  • un biberon ou un bol d’eau
  • une mangeoire ou une balle à foin
  • une maisonnette où être au calme
  • un bac à litière
  • des objets à ronger.

Dedans ou dehors ? À vous de choisir

C’est à l’intérieur que votre lapin sera le mieux. Pourquoi ? Parce que le lapin est un animal sociable qui a besoin d’attention et aime être caressé. Les allées et venues et le bruit dans la maison suffiront à faire son bonheur. Attention ! Ne le soulevez jamais pour le prendre sur vos genoux, car vous ne réussirez qu’à lui faire peur. Si vous voulez le caresser, asseyez-vous ou couchez-vous sur le sol. Vous verrez : les lapins adorent ça.

Votre lapin peut également vivre à l’extérieur. Ce n’est pas un problème, pour autant qu’il dispose d’un clapier adéquat, légèrement surélevé pour que le sol ne risque pas de geler ni d’être mouillé. Déposez-y de la paille pour qu’il y fasse plus chaud et des copeaux de bois pour éviter l’humidité. En été, pensez à mettre le clapier à l’ombre.

Les joies de la liberté

Votre lapin a besoin de bouger. Laissez-le se défouler régulièrement, chez vous ou dehors, de préférence dans un enclos, et au moins une heure par jour. Choisissez toutefois un endroit sûr, et ne le laissez jamais seul en compagnie de votre chat, de votre chien ou de vos enfants. Vérifiez aussi qu’il ne risque pas de grignoter des plantes toxiques comme un taxus ou un rhododendron. Pour distraire votre lapin entre ses sorties, n’hésitez pas non plus à lui offrir des jouets. Vous en trouverez dans votre jardinerie Oh’Green.

Un animal sensible au stress

Les jeunes lapins sont sujets au stress, un stress qui peut même parfois les rendre malades. Votre petit compagnon n’a pas l’air en forme ? Il reste immobile, mange peu, a le pelage terne, le museau, les yeux ou les oreilles sales ou qui coulent, ses crottes sont molles et humides et son derrière n’est pas propre ? Pour éviter ça...

  • Laissez-lui le temps de s’habituer tranquillement à son nouvel environnement.
  • Ne lui donnez pas de fruits et légumes la première semaine.
  • Ne changez jamais brusquement son alimentation.
  • Placez sa cage ou son clapier à l’abri des courants d’air et de l’humidité.
  • Ne l’exposez pas au gel ou aux endroits trop chauds, comme ceux situés près de votre radiateur.